+ 33 787 069 707 passagesinterieurs@gmail.com

 Mon parcours en quelques mots…

 

44 ans cette année, j’ai souvent emprunté des chemins improbables, par amour de la surprise.

J’ai gardé ce fonctionnement de l’enfance. Se sentir appelée par un jeu, (ou un lieu !) tout rassembler, se laisser guider et découvrir un trésor. Commencer par la fin, d’abord de sentir libre, et voir que ce temps n’a pas de prix.

Se laisser guider m’a permis de répondre à mes élans et questions.

Et surtout expérimenter. Connaître les secrets de l’univers depuis mon univers de fillette, de mère, de femme-médecine. Tomber dans les pièges, errer, se dérégler pour mieux libérer, assainir, choisir.

Tout était déjà là dès l’enfance. Sorties hors du corps, dialogue avec les ancêtres, fouilles généalogiques, tirages d’oracles, jeu avec les arbres et la nature. Et surtout, avec la matière. Dessiner sans relâche, voir l’envers du décor. Modeler.

A la vingtaine, psychanalyse pendant 5 ans, parallèlement aux études aux Arts Décos de Strasbourg. Diplôme en 2005.

A 27, l’appel de l’aventure, larguer les amarres, un billet simple pour NY et se laisser guider jusqu’en Alaska où j’apprends la sculpture sur bois avec les indiens Tlingit. La guidance vers l’inconnu instaure une confiance à toute épreuve. Découverte de soi, des autres, de la mécanique des synchronicités, du futur qui vient vers soi.

A mon retour en France, je commence à faire des copeaux ( totems monumentaux pour des villages)

Je rencontre Florent, le père de mes enfants. Notre vie est composée de cinéma, totems, constructions, potager, thérapies énergétiques, ( constellations familiales, reconnexion d’Eric Pearl, Chiropraxie Network) et rencontre avec Thierry Shouet un chamane qui me transmet sa médecine en mars 2011, lui même initié par des mexicains Huichols. En 2012 je repars seule en voyage en Amérique du Nord et au Mexique.

Les années suivantes deux enfants sont nés, et voyages/déménagements se sont succédés. Après l’Espagne, l’Ecosse, les États Unis, l’Aveyron, l’Alsace, la Bretagne, nous sommes revenus dans l’Est pour nous poser.

C’est dans cette forêt que j’ai récupéré toute ma médecine, en commençant par les polypores, ces champignons qui poussent sur le bois mort. Je m’en suis nourris (en tisanes) quotidiennement jusqu’à me reconnecter avec le règne fongique, auquel j’étais déjà reliée depuis 2002.

Depuis quelques temps, j’ai inclus « les enfants sacrés » aux soins que je propose depuis 13 ans.

Depuis, j’accompagne vos « passages intérieurs » ici dans la forêt ou ailleurs lors de stages.

Alexandra